Education et territoire en Polynésie française, une mission multi-partenariale : Polynésie française (ministère de l’éducation, de la jeunesse et des sports, ministère du logement et de l’aménagement du territoire, en charge des transports interinsulaires), haut-commissariat, commissariat général à l’égalité des territoires, vice-rectorat

Education et territoire en Polynésie française, une mission multi-partenariale : Polynésie française (ministère de l’éducation, de la jeunesse et des sports, ministère du logement et de l’aménagement du territoire, en charge des transports interinsulaires), haut-commissariat, commissariat général à l’égalité des territoires, vice-rectorat

Mme Catherine BIAGGI, Inspectrice générale en Histoire-géographie, est en mission en Polynésie française du 1er au 5 avril 2019 en lien avec Mme Yvette TOMMASINI, IA-IPR d’Histoire-géographie en Polynésie française.
Son déplacement est organisé autour de deux priorités.

La première concerne la présentation de la réforme du lycée qui entrera en vigueur à la rentrée prochaine. Trois journées de formation (pôle grand Papeete, pôle Papara-Taravao, pôle îles sous le vent) sont consacrées à la mise en œuvre des nouveaux programmes d’Histoire-géographie du tronc commun et de l’enseignement de spécialité « Histoire-géographie, géopolitique, sciences politiques ».

La seconde priorité est liée à un partenariat entre le ministère de l’éducation de la Polynésie française, le haut-commissariat, le vice-rectorat et le commissariat général à l’égalité des territoires (CGET). En effet, la Polynésie française est engagée dans l’élaboration de son schéma d’aménagement du territoire, accompagnée par l’expertise de Stéphane CORDOBES, Conseiller recherche et prospective du CGET.

Ce travail de prospective et de construction du projet territorial pour la Polynésie produit des matériaux scientifiques et stratégiques qui, constitueront des ressources documentaires locales indispensables aux professeurs dans la mise en œuvre des programmes d’Histoire-géographie de l’école au lycée.

Ces ressources mobilisées en classe par l’usage de la démarche prospective vont permettre aux élèves de construire de meilleures connaissances et compréhension de leur territoire. Cette modalité d’apprentissage innovante, déployée pour la première fois en outre-mer va améliorer l’acquisition des apprentissages prévus par les programmes et contribuer à la construction du citoyen polynésien, français, européen et du monde.