Une classe défense et sécurité Globale au Lycée professionnel Mahina

Une classe défense et sécurité Globale au Lycée professionnel Mahina

Une convention de partenariat a été signée le mardi 14 Mars 2017, avec le polynôme académique de la Polynésie française, pour la mise en œuvre d’une classe Défense et sécurité Globale au lycée professionnel de Mahina :

  • Cette convention est conclue entre :
  • Le vice-rectorat de Polynésie française ;
  • Le ministère de l’éducation, de l’enseignement supérieur ;
  • Le commandement supérieur des forces armées en Polynésie française ;
  • l’association régionale n°28 de l’institut des hautes études de défense nationale ;
  • Le lycée professionnel de Mahina ;
  • Le commandant de la base navale de Papeete ;

Cette classe défense est positionnée sur la classe de seconde professionnelle du baccalauréat « Systèmes Numériques » au lycée de Mahina. Ce projet conduit depuis quelques mois va permettre aux élèves plusieurs choses :

  • Développer les liens avec la marine nationale : Il sera proposé aux élèves de participer pendant leurs trois années de scolarité à un projet pédagogique motivant et valorisant qui leur permettra de découvrir les spécialités de la marine nationale. Ce projet étant conduit par l’équipe pédagogique du lycée en lien étroit avec les personnels de la base navale.
  • Intégrer le dispositif « Choisis ton cap » : Les élèves de cette filière vont pouvoir intégrer le dispositif « Choisis ton cap » en fin de seconde qui leur permettra de faire une préparation militaire marine en classe de première sur la base navale. Ils pourront également suivre des périodes de formation en entreprise sur la base navale en classe de terminale. Ce dispositif comportera également un volet d’accompagnement vers l’emploi, piloté par le SEFI, avec la possibilité offerte à certains élèves de suivre un cursus de formation d’une année en apprentissage après la terminale. Ce cursus conduisant vers un métier qui recrute sur la base navale et chez ses partenaires techniques qui sont des entreprises localisées sur Papeete et ses environs.
  • Développer son sens de la citoyenneté et comprendre et partager les valeurs de la république.

Après un propos d’introduction du proviseur du lycée de Mahina, M BARON Vincent, les différents signataires de la convention, M. Jean-Louis BAGLAN Vice-recteur de la Polynésie française, Mme Nicole SANQUER-FAREATA Ministre de l’éducation, M. Denis BERTRAND Contre Amiral ont pris la parole successivement pour témoigner de leur satisfaction et leur plaisir de voir ce dispositif se mettre en place.

Leurs propos ont souligné la pertinence du dispositif qui permet d’éveiller les élèves à leur rôle de futur citoyen et d’ouvrir le champ des possibles en terme d’insertion professionnelle dans des métiers et des spécialités en phase avec leur cursus scolaire dans la marine nationale ou chez ses partenaires.

Le vice recteur a souligné avec intérêt la mixité de la section, de part la présence de plusieurs jeunes filles, qui permet une diversification des métiers féminins dans des spécialités techniques.

Cette cérémonie s’est poursuivie par une présentation croisée faite, par deux professeurs, M. Laurent HANSSLER PLP Lettres histoire et Mme Caroline LHOMOND PLP Arts appliqués, le directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques M. Jean-Jacques OBSZYNSKI et le commandant de la base navale M. Joffrey GUERRY, qui ont détaillé les activités mises en place sur ce projet en classe en partenariat avec les personnels de la base navale.

Un élève de la classe de seconde baccalauréat Systèmes Numériques, Hubert TEVENINO, a ensuite pris la parole pour dire,, avec ses mots, comment lui et ses camarades avaient vécu les choses. Il a insisté sur la qualité de l’accueil des adultes dans les ateliers de la base navale et le grand intérêt de la classe pour les activités professionnelles observées lors de ses rencontres.

Il a souligné la rencontre avec deux peintres officiels de la marine nationale et le moment assez magique passé à leurs cotés avec un cours donné par leurs soins sur les techniques de peinture à l’eau.

« Ils nous considèrent comme des adultes et cela fait très plaisir et nous avons observé des choses très intéressantes lors de ces visites et rencontres» a t’il conclut dans son intervention.

Toutes ses observations sont bien sur exploitées sur le plan pédagogique par l’équipe des professeurs de la classe et ce dans le cadre de leur cursus de formation au lycée.

La cérémonie s’est poursuivie par la signature de la convention et par un rafraichissement préparé par les élèves du lycée et servi dans les ateliers de la section du baccalauréat professionnel « systèmes numériques » .

Souhaitons à ces élèves et ces équipes « bon vent » dans la poursuite de ce projet qui doit leur permettre de trouver « le bon cap » pour devenir des citoyens responsables avec des perspectives intéressantes pour s’intégrer professionnellement en Polynésie.